Moins de responsabilités pour Proulx: «ça fait mon affaire»

QUÉBEC — La ministre déléguée au Développement économique régional, Marie-Eve Proulx, se dit soulagée par l’allègement de ses responsabilités à la suite du dernier remaniement de François Legault. 

La semaine dernière, on lui a retiré la responsabilité de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, tandis que le dossier des petites et moyennes entreprises (PME) revient désormais nommément à une autre de ses collègues, Lucie Lecours.

En entrevue avec La Presse Canadienne jeudi, Mme Proulx a précisé que ce n’était pas elle qui avait demandé qu’on lui retire des tâches. C’est plutôt le premier ministre qui a fait ce choix «pour qu’on puisse prioriser nos dossiers», a-t-elle expliqué. Est-elle soulagée? 

«Oui, tout à fait, ça fait mon affaire en effet», a-t-elle affirmé, en reconnaissant qu’elle avait un immense territoire sous sa charge. 

Grosso modo, elle couvrait le territoire qui allait de Lévis jusqu’à l’extrémité, Percé, sur la rive sud du Saint-Laurent, en plus de l’archipel madelinot. La région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine est maintenant sous la responsabilité du ministre de l’Énergie, Jonatan Julien.

«Quoique je suis triste d’être délestée de la Gaspésie, parce que c’est une région que j’avais appris à aimer, à travailler avec les acteurs. Ça allait très bien.»  

Mme Proulx reste toutefois responsable du Bas-Saint-Laurent et Chaudières-Appalaches. Ce remaniement lui permettra de se concentrer sur ses autres mandats, selon elle. 

«Je vois ça comme une occasion. Par moments, je trouvais ça difficile d’investir mes dossiers de développement économique régional. (…) Je pourrai maintenant mettre l’accent sur toutes les régions.»

À titre de ministre déléguée au Développement régional, elle s’occupera d’économie sociale, de coopérative et également d’entrepreneuriat.

À ce titre, elle collaborera avec Lucie Lecours, la nouvelle ministre déléguée à l’Économie qui s’occupera précisément des PME. 

«Ça ne m’enlève pas une tâche sur les PME, a assuré Mme Proulx. En région je vais quand même participer (à l’accompagnement des PME).»

Elle rappelle qu’elle a travaillé à la mise sur pied d’Accès entreprise Québec, qui soutient des entrepreneurs en région pour de petits ou de grands projets qui ne sont pas pris en charge par Investissement Québec.

Enfin, Mme Proulx oeuvre actuellement à peaufiner une Stratégie de développement économique régional, qui remplacera celle qui avait été énoncée il y a plus de 20 ans.

Laisser un commentaire