Moisson Montréal a distribué 29 millions $ de denrées depuis le début de la pandémie

MONTRÉAL — La pandémie a fait des dommages de toutes sortes: Moisson Montréal a distribué 29 millions $ de nourriture depuis le début de la pandémie, soit 8 millions $ de plus que l’an dernier lors de la même période.

Les employés et les bénévoles ont donc mis les bouchées doubles pour répondre à la demande accrue depuis la mi-mars.

Ils ont accéléré la cadence de travail pour distribuer 10 % de plus de denrées depuis le 1er juin — une seconde hausse de distribution, s’ajoutant à celle de 30 % constatée depuis début avril.

Au total, en juin, Moisson Montréal a donc offert 1 344 000 kg de nourriture, ce qui représente 40 % de plus qu’en juin 2019 à ses 250 organismes accrédités, aux centres d’urgences pour personnes itinérantes et aux autres Moisson du Québec.

Au début du confinement, beaucoup d’organismes du quartier dédiés à l’insécurité alimentaire ont fermé, mais parallèlement, de nouveaux groupes sont nés pour faire face à l’urgence alimentaire générée par les pertes d’emploi, a indiqué Rudi Svaldi, directeur général du Réseau d’entraide de Verdun (REV), organisme accrédité chez Moisson Montréal. 

Ce qui sème l’inquiétude.

«Je me demande comment nous allons faire pour fournir les quantités nécessaires quand les organismes réguliers vont reprendre leurs activités», a-t-il ajouté. 

Le REV a été obligé de doubler les quantités de denrées qu’il récupère chez Moisson et a dû ajouter une deuxième journée de distribution pour répondre aux besoins accrus. 

Richard D. Daneau, le directeur général de Moisson Montréal, lance ainsi ce message: «Plus que jamais, nous avons besoin du support de donateurs en denrées et de bénévoles afin de poursuivre cet immense chantier de solidarité sociale qui fait la différence pour tant de gens dans le besoin».

Fondée en 1984, Moisson Montréal est la plus grande banque alimentaire au Canada.

Laisser un commentaire
Les plus populaires