Des réfugiés ukrainiens fuyant la guerre sont arrivés mardi au Nouveau-Brunswick

MONCTON, N.-B. — Un avion transportant environ 170 Ukrainiens qui ont fui l’invasion russe dans leur pays a atterri au Nouveau-Brunswick mardi.

Le vol à destination de Moncton a été accueilli cet après-midi par des représentants provinciaux, dont le premier ministre Blaine Higgs. Les nouveaux arrivants ont reçu de petits drapeaux du Nouveau-Brunswick à leur descente de l’avion.

M. Higgs avait déclaré plus tôt qu’il espérait que la province puisse offrir aux nouveaux arrivants le confort et la sécurité dont ils ont besoin.

Une équipe provinciale d’immigration a travaillé avec des agences sur le terrain, des employeurs, des organismes communautaires et la Croix-Rouge pour préparer l’arrivée des Ukrainiens, qui rejoindront environ 300 compatriotes arrivés dans cette province depuis le début de la guerre.

Les trousses de bienvenue pour les adultes comprenaient des renseignements pratiques pour demander par exemple un numéro d’assurance sociale et d’assurance-maladie. Les trousses d’accueil pour les enfants contenaient des livres à colorier et des friandises.

La plupart des nouveaux arrivants devraient s’établir à Moncton, Saint-Jean et Fredericton.

Depuis la fin du mois de mai, des avions emmenant des Ukrainiens au Canada se sont posés ailleurs au pays, notamment à Winnipeg, Montréal et Halifax.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.