Monoxyde de carbone à une école de Montréal: suivi nécessaire pour 99 élèves

MONTRÉAL — Près de 100 des élèves de l’école primaire de Montréal où une fuite de monoxyde de carbone s’est produite en janvier dernier ont encore besoin d’un suivi médical.

Le réseau de télévision Global rapporte que trois cliniques mobiles établies plus tôt en mars par la Direction régionale de santé publique de Montréal à l’École Des Découvreurs, située dans l’arrondissement LaSalle, ont permis de détecter la pertinence pour 99 des 244 écoliers examinés de consulter un pédiatre.

Maxime Roy, médecin conseil de la Direction régionale de santé publique, explique que les personnes soumises à une inhalation de monoxyde de carbone peuvent éprouver des symptômes apparaissant plusieurs semaines après l’incident.

C’est la raison pour laquelle les cliniques mobiles ont été établies plus tôt en mars, en collaboration avec le CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal, l’Institut national de santé publique et l’Hôpital Saint-Justine. Les autorités se sont installées à l’école pour faciliter la tâche des écoliers et des membres du personnel devant être examinés.

Une évacuation de l’école de la 39e Avenue a été faite le 14 janvier à cause d’une émanation de monoxyde de carbone. Plusieurs personnes ont dû être hospitalisées après avoir ressenti des nausées et des étourdissements. Certaines ont vomi et plusieurs ont perdu connaissance.

L’incident a été imputé à la rupture d’un joint du système de chauffage qui avait pourtant fait l’objet d’une inspection trois mois plus tôt, La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys a ajouté que le détecteur de monoxyde de carbone, qui avait aussi été inspecté en octobre sans que l’on n’y voie d’anomalie, n’avait pas fonctionné.

Quatre jours après le drame, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a émis une directive réclamant à tous les dirigeants d’établissements d’enseignement du Québec de lui confirmer la présence de détecteurs de gaz dans chacun de leurs bâtiments. Il a aussi réclamé que des vérifications de la qualité de l’air ainsi que des inspections de leurs installations utilisant des combustibles soient réalisées.

L’école Des Découvreurs compte quelque 275 élèves répartis dans 15 classes.

 

Les plus populaires