Montréal enquête sur un cas probable de variole simienne chez un enfant

MONTRÉAL — Les responsables de la santé publique de Montréal enquêtent sur un cas probable de variole simienne impliquant un enfant.

Une porte-parole de la Direction régionale de santé publique de Montréal a déclaré que le «cas probable» concernait un enfant de quatre ans ou moins.

L’agence n’a fourni aucun détail sur le cas ou sur l’état de l’enfant.

À ce jour, le Québec rapporte un total de 493 cas de variole simienne dans la province.

Dans sa dernière mise à jour vendredi, l’Agence de la santé publique du Canada a signalé 1228 cas répartis dans neuf provinces, avec 35 hospitalisations et aucun décès.

La variole simienne se propage lorsqu’une personne a un contact physique étroit avec les lésions, les vêtements ou les draps d’une personne infectée, et les symptômes peuvent également inclure une éruption cutanée, des ganglions lymphatiques enflés et de la fièvre.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.