Montréal ferme l’île Notre-Dame et les stationnements du mont Royal

MONTRÉAL — Les autorités montréalaises ont ordonné dimanche matin la fermeture de l’île Notre-Dame et des stationnements du parc du Mont-Royal.

Dans un communiqué publié dimanche matin, elles expliquent ces mesures par la décision du gouvernement québécois d’interdire tout rassemblement intérieur et extérieur.

Les autorités soulignent que samedi, le parc du Mont-Royal avait été très fréquenté, «notamment par des gens provenant de l’extérieur de la métropole». Elles mentionnent aussi qu’en raison de l’achalandage élevé sur l’île de Notre-Dame, où est notamment situé le circuit Gilles-Villeneuve, «les consignes de distanciation sociale n’étaient pas suffisamment respectées».

De plus, les policiers du SPVM, qui peuvent dorénavant donner directement des contraventions aux contrevenants, ont dû intervenir au Canal Lachine, ce qui a incité les autorités à fermer la traverse Atwater pour une durée indéterminée.

La Ville dit suivre l’évolution de la situation et prête à intervenir si besoin en est.

Jeudi, les autorités avaient indiqué que la présence policière dans six grands parcs de Montréal — du Mont-Royal, Laurier, Jeanne-Mance, Lafontaine, de Maisonneuve et le long du canal Lachine — serait accrue. La mairesse de Montréal, Valérie Plante, avait alors déclaré qu’elle ne souhaitait pas fermer ces parcs et qu’elles espérait ne pas en arriver là.

Les plus populaires