Un autre vélo fantôme installé à Montréal en hommage à une cycliste

MONTRÉAL – Une cérémonie a eu lieu vendredi matin dans le quartier Rosemont, à Montréal, en hommage à Justine Charland-Saint-Amour, une cycliste qui a péri dans ce secteur le 22 août.

Un vélo fantôme a été installé à l’angle du boulevard Rosemont et de la rue d’Iberville, là où la jeune femme et un camion sont entrés en collision.

Un vélo fantôme est un vélo peint en blanc qu’on laisse à l’endroit où la mort d’un cycliste s’est produite. On veut ainsi commémorer la vie de la personne et susciter une réflexion sur la cohabitation entre les cyclistes et les véhicules motorisés.

Des proches et des amis de la jeune femme, de même que des élus montréalais, ont participé à la cérémonie.

Justine Charland-Saint-Amour, qui était âgée de 24 ans, venait de terminer ses études en ergothérapie à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal.