Montréal: la mairesse Fumagalli a été expulsée du caucus de Projet Montréal

Giuliana Fumagalli a fait il y a quelques mois l’objet d’allégations de harcèlement psychologique. Elle s’est par la suite excusée pour son comportement.

Photo : La Presse canadienne

MONTRÉAL — La mairesse de l’arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension à Montréal, Giuliana Fumagalli, a été expulsée vendredi du caucus de Projet Montréal, le parti qui dispose de la majorité au Conseil municipal de Montréal. 

La nouvelle a été annoncée par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, qui a expliqué avoir été informée jeudi de nouvelles allégations concernant Mme Fumagalli. Elle a donné au Bureau du contrôleur général de la Ville de Montréal le mandat d’enquêter sur le climat de travail qui prévaut dans l’administration de l’arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension.

Giuliana Fumagalli a fait il y a quelques mois l’objet d’allégations de harcèlement psychologique. Elle s’est par la suite excusée pour son comportement.

Mme Fumagalli a été élue en novembre avec l’équipe de Projet Montréal, infligeant un revers électoral à la mairesse sortante, Anie Samson, qui avait été élue dans l’arrondissement depuis 1994.

Les commentaires sont fermés.

Si mes souvenirs sont exacts, avant de faire partie de l’équipe Plante/Ferrandez, elle avait été renvoyée de Postes Canada pour à peu près les mêmes raisons.

On peut se demander quel système d’évaluation ce parti politique utilise avant de choisir ses candidats.

Combien d’autres zigotos comme elle ce parti cache-t-il?