Montréal: les chiens sont désormais autorisés sous certaines conditions dans le métro

MONTRÉAL — La Société de transport de Montréal (STM) a lancé samedi son projet pilote qui permet désormais aux chiens de voyager à bord des trains du métro, sous certaines conditions.

Les maîtres peuvent donc à présent entrer dans le métro avec leur animal, et ce, pour les neuf prochains mois — soit la durée du projet pilote — mais seulement à l’extérieur des heures de pointe en semaine, la fin de semaine et les jours fériés.

La STM exige que les chiens soient munis d’une muselière tout au long du trajet, en plus d’être tenus en laisse. Les propriétaires devront aussi veiller à ramasser et nettoyer tout dégât que leur animal pourrait laisser et empêcher leur chien de monter sur les sièges et les bancs.

Avec ce projet, la STM espère vérifier les impacts de l’arrivée des chiens dans le métro, avant de prendre une décision finale sur la question. Le moment venu, elle se basera sur la sécurité des clients et des employés, la propreté des installations, les besoins en entretien et l’appréciation de l’expérience par les usagers pour faire son choix définitif.

Avant l’entrée en vigueur du projet pilote, samedi, les animaux de compagnie étaient autorisés dans les autobus et le métro seulement s’ils étaient dans une cage ou dans un sac de transport. Puisque le projet pilote ne vise que le métro, cette règle s’applique toujours pour les autobus.

Cette initiative, annoncée le mois dernier, a été mise en place en partenariat avec la SPCA de Montréal, qui avait fait circuler une pétition afin de pousser la STM à accepter les chiens. Plus de 18 000 personnes avaient signé le document.

Sur son site Web, la SPCA a d’ailleurs mis en place une section de questions-réponses pour répondre aux interrogations des propriétaires qui voudraient plus de détails avant de se présenter directement au métro avec leur chien.

Les chiens en laisse sont autorisés dans plusieurs réseaux de métro à travers le monde, dont à Paris, Londres, Calgary et Toronto, toujours sous certaines conditions.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.