Montréal: poste mobile pour avoir des renseignements sur une disparition en juin 1996

MONTRÉAL — Des enquêteurs de la police de Montréal sont présents vendredi dans un poste de commandement mobile stationné dans le quartier Pointe-aux-Trembles, dans l’est de Montréal, afin de recueillir des informations du public leur permettant de résoudre la disparition il y a plus de 26 ans d’une jeune femme âgée à l’époque de 23 ans.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) rappelle que Patricia Ferguson a été vue pour la dernière fois le 6 juin 1996. 

Il semble qu’elle soit allée dormir chez une amie. En pleine nuit, elle aurait quitté le logement laissant sa petite fille, mais aussi une note à son amie lui disant qu’elle allait déjeuner et ensuite rejoindre sa soeur.

Rien n’indique qu’elle ait donné des nouvelles par la suite. Cependant, vendredi, les enquêteurs du SPVM affirment qu’ils ont été informés de faits nouveaux au cours des derniers mois qui ont permis de relancer l’enquête.

L’organisme Jeunesse au Soleil offre pour sa part une récompense pouvant aller jusqu’à 10 000 $ à toute personne qui pourrait donner de l’information permettant de retrouver Patricia Ferguson. 

Selon des renseignements dont la police dispose, Patricia Ferguson est une femme à la peau blanche qui mesure 1 mètre 47 et pèse 52 kilogrammes. Ses yeux et ses cheveux sont bruns.

Au moment de sa disparition, elle portait des chaussures noires ressemblant à des sandales; c’était la seule description de vêtements qui était disponible.

Le poste de commandement mobile du SPVM sera stationné jusqu’à vendredi à 18h00 près de l’intersection de la rue Notre-Dame et de la 56e Avenue, dans un secteur résidentiel de Pointe-aux-Trembles. Les personnes qui croient posséder des informations qui pourraient aider à localiser Patricia Ferguson sont aussi invitées à téléphoner à la police.

Entre-temps, des techniciens en identification judiciaire sont déployés vendredi à l’endroit où Patricia Ferguson aurait été vue pour la dernière fois afin de trouver des éléments sur les circonstances entourant sa disparition.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.