Montréal: un faux policier est accusé de multiples agressions sexuelles

MONTRÉAL — Un homme qui s’est fait passer pour un policier afin d’agresser sexuellement des femmes, principalement dans le nord de Montréal, a été arrêté et formellement accusé au tribunal, mais la police croit qu’il a pu faire d’autres victimes inconnues jusqu’ici.

Mohamad Abdool Koheeallee, qui est âgé de 34 ans, est soupçonné d’être l’auteur d’une série d’agressions sexuelles. Il a comparu le 20 février dernier en Chambre criminelle au Palais de justice de Montréal pour répondre de 18 chefs d’accusation, dont agression sexuelle, séquestration, possession d’arme et prétendre faussement être un agent de la paix.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) croit que les événements ont débuté l’été dernier, principalement dans les arrondissements de Saint-Laurent et d’Ahuntsic-Cartierville. Puisque plusieurs victimes ont été identifiées, la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série (GECS), coordonnée par la Sûreté du Québec, a été déployée. Cette structure permet une mise en commun des ressources policières dans le but de mieux protéger les victimes.

Mohamad Abdool Koheeallee mesure 1,75 m (5’9 ») et pèse environ 75 kg (165 lb). Il a les cheveux noirs et les yeux bruns.

Toute personne qui aurait été victime ou qui connaît quelqu’un qui aurait pu être victime de cet homme est invitée à communiquer avec le 911 ou à se rendre au poste de police le plus près.

 

Les plus populaires