Montréal: un forcené meurt à l’hôpital après son arrestation par la police

MONTRÉAL – Un homme en crise que les policiers avaient eu du mal à maîtriser est mort dans un hôpital de Montréal après avoir été terrassé par un arrêt cardiorespiratoire.

Vers 2h00 lundi, les parents du jeune homme, incapables de le contrôler dans leur résidence de la Place Monk à l’Île-Bizard, ont appelé la police. A leur arrivée, les agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont constaté que le jeune homme était intoxiqué et déchaîné.

Lorsque les policiers ont utilisé la force pour le maîtriser, il a subi un arrêt cardiorespiratoire.

Les manoeuvres de réanimation pratiquées par les policiers et les ambulanciers arrivés sur les lieux ont été fructueuses mais l’état du forcené s’est ensuite détérioré. Son décès a été annoncé plus tard.

Peu après 6h00, le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a confirmé qu’il prenait les commandes de l’enquête sur cette affaire.