Mort de Jim Prentice: le pilote du Cessna a été désorienté, croit le BST

CALGARY — L’écrasement d’un petit avion dans lequel avait péri l’ex-premier ministre de l’Alberta Jim Prentice, en octobre 2016, est vraisemblablement dû à une perte d’orientation du pilote, conclut le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST).

Le Cessna Citation s’était écrasé peu après son décollage de Kelowna, en Colombie-Britannique; il devait se rendre à Calgary.

Puisque le petit avion à réaction n’était pas muni d’un système d’enregistrement de vol, le BST peut difficilement déterminer avec certitude les causes de l’écrasement.

Mais selon le «scénario le plus plausible», le pilote, Jim Kruk, aurait connu soudainement une charge de travail considérable aux commandes, qui a causé une désorientation spatiale, croit le BST.

M. Kruk, policier à la retraite de la Gendarmerie royale du Canada, l’optométriste Ken Gellatly, beau-père de l’une des trois filles de M. Prentice, et l’homme d’affaires de Calgary Sheldon Reid avaient aussi péri dans l’accident.

Jim Prentice avait été ministre fédéral dans le gouvernement conservateur de Stephen Harper de 2006 à 2010; il a plus tard été premier ministre progressiste-conservateur de l’Alberta pendant huit mois, de 2014 à 2015, avant d’être chassé du pouvoir par les néo-démocrates de Rachel Notley.