Mort d’un adolescent en Alberta: verdict de meurtre maintenu contre les parents

CALGARY — La Cour d’appel de l’Alberta maintient le verdict de meurtre prémédité rendu contre Emil et Rodica Radita, des parents condamnés à la prison à vie pour la mort de leur fils qui souffrait de diabète.

M. et Mme Radita avaient contesté devant le plus haut tribunal de la province le verdict de culpabilité, signalant que lors du procès, la juge de première instance, Karen Horner de la Cour du Banc de la reine, avait montré un parti-pris en pleurant pendant les audiences tenues à Calgary.

La cour avait appris pendant le procès que le jeune Alexandru ne pesait que 37 livres lorsqu’il est mort à l’âge de 15 ans en 2013.  

Les trois juges de la Cour d’appel ont maintenu le verdict de meurtre prémédité en soutenant que les deux accusés avaient agi en tandem dans un contexte de domination et de séquestration. 

Les magistrats ont écrit dans leur jugement rendu jeudi que les parents d’Alexandru avaient un contrôle absolu sur ce qu’il mangeait, sur ses fréquentations, sur son assiduité ou non à l’école et même sur les soins médicaux qu’il devait recevoir.

Les juges estiment que l’adolescent était extrêmement vulnérable et qu’il a été privé d’une foule de choses essentielles à son développement.