Mort d’un détenu après une altercation avec des agents correctionnels à T.-N.-L.

SAINT-JEAN, T.-N.-L. — La police enquête sur la mort d’un détenu à la suite d’une altercation avec des agents correctionnels dans un pénitencier de Terre-Neuve-et-Labrador, et son avocat réclame une enquête publique.

Le ministère provincial de la Justice et de la Sécurité publique a déclaré que le détenu était «mort subitement» mercredi au Pénitencier de Sa Majesté, à Saint-Jean.

Me Bob Buckingham a déclaré que son client, Jonathan Henoche, âgé de 33 ans, était «un homme aux prises avec de nombreux problèmes et difficultés dont il n’était pas responsable». M. Henoche, qui vivait au Labrador avant son incarcération, aurait eu des difficultés tout au long de sa vie en raison de troubles causés par l’alcoolisation fœtale. Le détenu attendait son procès sous plusieurs chefs d’accusation, notamment de meurtre au premier degré.

Me Buckingham a demandé au coroner en chef de la province de mener une enquête publique, comme le prévoit la loi. Le ministère provincial de la Justice a indiqué qu’il procéderait à une enquête sur le comportement du personnel et les procédures en place. Jerry Earle, président de l’Association des employés publics et privés de Terre-Neuve-et-Labrador, a confirmé que des agents correctionnels avaient été impliqués.

Ce décès est le troisième à survenir au Pénitencier de Sa Majesté depuis 2017 et le cinquième dans un établissement correctionnel de Terre-Neuve-et-Labrador au cours de la même période.

L’année dernière, l’enquête sur quatre décès de détenus a décrit une crise dans les plus grands établissements pour hommes et femmes de la province. Le gouvernement a annoncé plus tôt cette année qu’il remplacerait le vieux Pénitencier de Sa Majesté après des décennies de plaintes concernant cet établissement qui remonte à l’époque victorienne.

Les plus populaires