Mort d’une détenue à l’Établissement pour femmes Grand Valley, en Ontario

KITCHENER, Ont. – Une femme de 30 ans qui purgeait depuis plus de 10 ans une peine pour meurtre prémédité est morte cette semaine après qu’elle ait perdu conscience dans sa cellule de l’Établissement pour femmes Grand Valley à Kitchener, en Ontario.

Selon les Services correctionnels du Canada, Terry Baker a été trouvée inconsciente lundi. Des manoeuvres de réanimation ont été effectuées avant son transport à l’hôpital où son décès a été confirmé deux jours plus tard, mercredi.

La police et un coroner enquêteront sur les circonstances de l’incident.

Des sources affirment que la détenue avait été placée en isolement, ce que n’ont pas encore confirmé les Services correctionnels du Canada.

C’est aussi à l’Établissement pour femmes Grand Valley qu’une détenue originaire du Nouveau-Brunswick, Ashley Smith, avait été trouvée morte dans sa cellule, à l’automne 2007. Des enquêtes avaient été faites sur ce drame.

En 2012, le premier ministre du Canada de l’époque, Stephen Harper, avait critiqué le comportement des Services correctionnels du Canada à propos de la mort de la jeune femme de 19 ans, qui était en détenue en isolement.