Motion sur les tensions en Israël: Ghazal distingue les violences

QUÉBEC — L’Assemblée nationale a exprimé jeudi son «inquiétude» concernant les violences en Israël et en Palestine. 

La motion déposée par Québec solidaire (QS) et adoptée à l’unanimité par le Parlement condamne «l’augmentation des violences en Palestine et en Israël». 

La députée QS qui a piloté la motion, Ruba Ghazal, a distingué les violences exercées par l’État d’Israël de celles commises par le Hamas.

Des victimes «pas du même ordre»

«Quand l’État d’Israël frappe, ça fait des victimes ‘immenses’, quand le Hamas frappe, ça fait peur aux populations et c’est extrêmement condamnable, mais disons que les victimes ne sont pas du même ordre», a affirmé en conférence de presse Ruba Ghazal, qui est elle-même d’origine palestinienne.

Selon elle, «les responsables palestiniens ont une responsabilité, parce qu’ils savent que quand ils frappent, leur peuple va être touché».

Elle a dit souhaiter que par cette motion, «les Québécois envoient un message clair de solidarité envers les populations, le peuple palestinien qui souffre. (…) Je suis certaine qu’il y a beaucoup de Québécois et de Québécoises qui partagent cette souffrance qu’on ressent et cette empathie envers ce peuple».

Un des regroupements membres de QS, le Collectif antiraciste et décolonial, a également repris dans sa page Facebook un message en appui aux Palestiniens, dans le cadre de la fin du ramadan. On qualifie de génocide le sort subi par les Palestiniens.

«Il est cependant difficile de préparer ces festivités sans une pensée, une prière et un appel à l’action pour dénoncer le génocide en cours du peuple palestinien et qui dure depuis plus de 70 ans», peut-on lire.  

Une solution pacifique

La motion adoptée par l’Assemblée nationale est écrite de façon plus neutre et «s’inquiète pour les populations vulnérables et sans défense qui subissent ce conflit».

Elle appelle à la négociation pour trouver une «solution politique, juste et pacifique au conflit».  

La motion sera transmise à l’ambassadeur d’Israël au Canada ainsi qu’à l’ambassadrice de la Délégation générale palestinienne au Canada.

Rappelons que depuis quatre jours, Israël et le Hamas se livrent à de nombreuses frappes qui font suite à des tensions religieuses dans la vieille ville de Jérusalem. 

Les militants du Hamas ont tiré des salves de roquettes sur le territoire israélien, tandis que l’aviation israélienne a mené plusieurs frappes. L’armée israélienne a déployé des troupes et des blindés à la frontière de la bande de Gaza.  

Laisser un commentaire