Motoneigistes disparus: les recherches sont suspendues jusqu’à nouvel ordre

SAINT-HENRI-DE-TAILLON, Qc — Les recherches de la Sûreté du Québec pour retrouver les deux motoneigistes manquants à Saint-Henri-de-Taillon sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

Les recherches ont été menées durant 16 jours consécutifs depuis le 21 janvier après le drame vécu par un groupe de touristes de la France et leur guide québécois au Lac-Saint-Jean.

Le porte-parole de la SQ, Hugues Beaulieu, a tenu à souligner jeudi soir que les recherches étaient «suspendues, mais n’étaient pas abandonnées».

«L’apparition de nouveaux éléments nous permettraient de reprendre, pas avec nécessairement le même genre d’effectifs, mais avec le bon effectif au bon endroit», a-t-il souligné.

«Sur les six personnes qui manquaient à l’appel, quatre ont été retrouvées, malheureusement décédées, et deux sont toujours portées disparues», a rappelé M. Beaulieu.

Les sept motoneiges ont été découvertes.

Les recherches dans la rivière La Grande Décharge étaient souvent rendues pénibles par le froid intense qui sévissait dans le secteur.

Le froid ajoutait à l’épaisseur de la glace sur l’eau. De plus, la glace se refermait autour des embarcations des plongeurs de la SQ et du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Les victimes de cette tragédie sont cinq touristes de France et leur guide, un Montréalais.

Les commentaires sont fermés.
Les plus populaires