Musique et feux d’artifice d’un bout à l’autre du pays pour l’arrivée de 2023

D’un bout à l’autre du pays, les Canadiens ont accueilli la nouvelle année avec des festivités, des feux d’artifice et — à beaucoup d’endroits — de la pluie, samedi soir.

La pluie a notamment mis un frein aux festivités officielles du Nouvel An à Ottawa, puisque l’on a dû annuler la présentation de la projection multimédia «Les lumières d’hiver au Canada» sur la colline du Parlement. Les feux d’artifice prévus au parc Lansdowne ont toutefois pu illuminer le ciel en dépit des conditions météorologiques.

Terre-Neuve-et-Labrador est la première province au pays à avoir fait le saut en 2023, alors qu’un spectacle de feux d’artifice a eu lieu en soirée à Saint-Jean et a été filmé afin d’être diffusé à la télévision.

À Halifax, on a accueilli la nouvelle année avec une performance de la gagnante du Juno pour l’Album rock de l’année 2021, JJ Wilde, ainsi que de la découverte du mois d’octobre d’Amazon, Devon Cole.

Du côté de Toronto, les festivités ont changé d’emplacement: elles ont quitté le carré Nathan Phillips, devant l’hôtel de ville, pour plutôt avoir lieu au Harbourfront, sur les rives du lac Ontario. C’est à cet endroit qu’ont eu lieu les feux d’artifice.

Plus à l’ouest, à Edmonton, les festivités se sont amorcées avec des performances de Melafrique, de chanteurs Anishinaabe et du violoneux métis Colton Bear, du Bear Country Band. À minuit, les feux d’artifice ont fait irruption dans le ciel.

Si Vancouver avait annulé ses feux d’artifice du Nouvel An, les bars et les restaurants ont pris le relais, avec des policiers supplémentaires déployés dans les quartiers de divertissement, notamment Granville Street, Yaletown et Gastown.

Les célébrations qui ont habituellement lieu au Vieux-Port avaient aussi été annulées à Montréal, où quelques festivités de moindre envergure ont tout de même eu lieu à la place Émilie-Gamelin et à la place des Festivals, au centre-ville.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.