N.-B.: Higgs souligne plusieurs indicateurs de croissance dans son discours annuel

FREDERICTON — Le premier ministre du Nouveau-Brunswick s’est réjoui des plus de 200 millions $ en nouveaux projets d’investissement privé, qui selon lui, représentent un indicateur de croissance dans la province au cours de la dernière année malgré la pandémie de COVID-19.

Blaine Higgs a prononcé son discours annuel sur l’état de la province, mercredi, mais au lieu de s’adresser à un large public d’affaires à Fredericton, il s’est exprimé en ligne et sur la télévision communautaire en raison des restrictions sanitaires.

Le premier ministre a indiqué que son gouvernement était resté discipliné en matière de dépenses étant donné qu’il est difficile de prédire comment la pandémie évoluera.

Mais selon lui, il y a plusieurs indicateurs positifs concernant l’économie de la province.

Les nouvelles constructions ont atteint leur plus haut niveau en plus de trois ans en décembre et les ventes immobilières battent des records en volume et en prix, a-t-il souligné.

Le premier ministre Higgs s’est engagé à continuer de promouvoir le développement de petits réacteurs nucléaires modulaires, ajoutant que son gouvernement investirait 20 millions $ dans cette technologie.

M. Higgs a par ailleurs annoncé que la province procédera à un examen de 90 jours sur la situation des loyers au Nouveau-Brunswick à la suite d’appels lancés plus tôt dans la semaine pour un contrôle des loyers et un moratoire sur les expulsions pendant la pandémie, de la part des locataires et des groupes à faible revenu.

En ce qui concerne les soins de santé, le premier ministre Higgs a déclaré que son gouvernement se concentrait sur la réduction des temps d’attente et sur la possibilité de centraliser certains services et de recruter des spécialistes.

Laisser un commentaire