N-B: le chef du Parti vert veut stimuler les énergies renouvelables

FREDERICTON — Le chef du Parti vert du Nouveau-Brunswick estime que les municipalités et Premières Nations devraient pouvoir acheter de l’énergie renouvelable à des entreprises locales.

David Coon croit que le monopole d’Énergie NB sur le marché de l’électricité freine le développement d’un secteur des énergies renouvelables.

Il a fait ces commentaires au terme d’une tournée de la province.

Lorsque l’Assemblée législative reprendra ses travaux plus tard ce mois-ci, M. Coon prévoit déposer un projet de loi pour modifier la Loi sur l’électricité.

Trois municipalités qui fonctionnent avec leurs propres installations — Saint-Jean, Perth-Andover et Edmundston — peuvent acheter de l’énergie renouvelable de producteurs privés pour leur territoire. 

Selon M. Coon, toutes les autres municipalités sont désavantagées et ne peuvent acheter de l’énergie éolienne, solaire ou hydroélectrique à quiconque d’autre qu’Énergie NB, une société de la Couronne.

«Le Nouveau-Brunswick est l’Alberta de l’énergie éolienne aux côtés de régimes éoliens de classe mondiale», a-t-il déclaré.

«Le Nouveau-Brunswick offre le meilleur potentiel de production solaire dans les Maritimes, le sud-ouest du Nouveau-Brunswick et la région Chaleur étant particulièrement riche en ressources solaires.»

Les plus populaires