Le discours du Trône s’engage en santé et éducation et aborde la maîtrise du français

FREDERICTON — Le gouvernement progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick a promis des mesures pour améliorer la santé et l’éducation, mardi, lors de l’ouverture de la nouvelle session parlementaire.

Dans un discours du Trône livré au nom du gouvernement de Blaine Higgs, la lieutenante-gouverneure Brenda Murphy a souligné qu’avec la dette de la province maintenant réduite à 12,4 milliards $, le Nouveau-Brunswick est mieux placé pour continuer à dépenser «prudemment» dans les domaines prioritaires.

Dans la foulée de la démission récente du ministre de l’Éducation Dominic Cardy, la lieutenante-gouverneure Murphy a aussi reconnu «l’importance du Nouveau-Brunswick en tant que seule province officiellement bilingue du Canada».

M. Cardy a choisi de quitter sa fonction de ministre il y a près de deux semaines. Il accusait le premier ministre Higgs de vouloir «dangereusement accélérer» la fin des programmes d’immersion en français dans les écoles de la province.

Le discours du Trône s’est fait avare de mesures concrètes pour protéger le français, mais il contenait la promesse de «garantir l’existence d’un programme qui permettra à tous nos élèves d’apprendre le français pour qu’ils aient le niveau suffisant pour soutenir une conversation à la fin de leurs études».

Le gouvernement s’est aussi engagé à offrir une réponse, au cours de la session, aux recommandations présentées par les deux commissaires concernant la Loi sur les langues officielles.

«L’examen fut exhaustif, et les recommandations ont une incidence sur le quotidien des gens du Nouveau-Brunswick, que ce soit au travail, à l’école ou dans la vie municipale», a mentionné Mme Murphy.

Nouvelles réductions de l’impôt

Mme Murphy a affirmé qu’une meilleure situation financière permettra au gouvernement progressiste-conservateur de présenter de nouvelles réductions de l’impôt sur le revenu des particuliers et de l’impôt foncier au cours de la session législative.

Le gouvernement prévoit notamment d’exploiter «de façon responsable» son gaz de schiste afin d’approvisionner une installation d’exportation de gaz naturel liquéfié (GNL).

«Alors que les gouvernements cherchent à abandonner le charbon, notre gaz naturel pourrait être une excellente solution de rechange propre et fiable. Votre gouvernement est impatient de travailler avec les Autochtones et les autres parties prenantes pour passer à l’action», a plaidé la lieutenante-gouverneure au nom du gouvernement.

Dans le domaine des soins de santé, le gouvernement a indiqué qu’il s’efforcera d’offrir aux personnes sans médecin de famille un meilleur accès aux soins primaires par l’intermédiaire du programme Le Maillon, qui offre des rendez-vous en personne, par téléphone et en ligne pendant qu’elles attendent un médecin permanent.

Et avec une augmentation du nombre d’immigrants dans la province, le gouvernement veut également s’attaquer aux listes d’attente sur lesquelles les nouveaux arrivants s’inscrivent pour bénéficier d’une assurance maladie. Son objectif est de délivrer les cartes d’assurance dans les 60 jours suivant la réception des demandes d’ici février.

Le gouvernement s’est également engagé à améliorer l’accès à la chirurgie grâce à une nouvelle plateforme électronique qui mettra les patients en contact avec le premier chirurgien disponible.

En éducation, le gouvernement prévoit des changements législatifs pour «clarifier le langage» autour des votes de grève, des grèves, des lock-out et des travailleurs désignés pour assurer la continuité des services scolaires.

Des changements sont également prévus à la Loi sur l’éducation afin de moderniser la gouvernance du système scolaire anglophone.

«Au cours de l’année qui vient, votre gouvernement se penchera sur les changements à apporter éventuellement au sein du secteur francophone», a ajouté Mme Murphy.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.