N.-B.: Un foyer de soins d’Edmundston signale un neuvième décès lié à la COVID-19

FREDERICTON — Les autorités sanitaires du Nouveau-Brunswick ont signalé mardi un autre décès lié à la COVID-19 dans la province.

Le décès d’un résident septuagénaire du foyer de soins de longue durée Manoir Belle Vue à Edmundston porte à 29 le nombre de morts liées au virus au Nouveau-Brunswick.

Il s’agit du neuvième décès au Manoir Belle Vue. 

La province a également annoncé un nouveau cas positif impliquant une personne dans la soixantaine dans la région de Bathurst, qui est lié à un voyage.

Le nombre de cas actifs dans la province est de 35, et trois patients sont hospitalisés, dont deux aux soins intensifs.

Depuis le début de la pandémie, le Nouveau-Brunswick a enregistré 1460 cas de COVID-19.

Les moins de 65 ans vaccinés en Nouvelle-Écosse

Pendant ce temps, les autorités néo-écossaises ont annoncé que le vaccin d’AstraZeneca serait administré aux gens de 63 et 64 ans.

Les responsables affirment que 13 000 doses du vaccin seront injectées selon le principe du premier arrivé, premier servi dans 25 endroits de la province, à compter du 20 mars.

Un comité fédéral d’experts sur les vaccins du Canada recommande de ne pas utiliser le vaccin d’AstraZeneca chez les personnes de plus de 65 ans.

La Nouvelle-Écosse a également ouvert son prototype de clinique de vaccination en pharmacie, mardi, dans le centre de Halifax, alors que les responsables de la santé ont signalé cinq nouveaux cas de COVID-19 dans la province.

Toutes les nouvelles infections impliquent des contacts avec des cas précédemment signalés — trois ont été identifiés dans la région qui couvre Halifax, et les deux autres se trouvaient dans la région sanitaire de l’Ouest.

La province dénombre en ce moment 26 cas actifs.

Les responsables ont également signalé cinq nouveaux cas de variants dans la province — trois du variant identifié pour la première fois au Royaume-Uni et deux du variant lié à l’Afrique du Sud — mais ils disent qu’il n’y a aucun signe de propagation de la communauté.

L’Île-du-Prince-Édouard élargit la vaccination

Les autorités sanitaires de l’Île-du-Prince-Édouard ont pour leur part annoncé qu’elles élargiraient l’accès à la vaccination contre la COVID-19 parce que l’offre devrait augmenter au cours des prochaines semaines.

La médecin-hygiéniste en chef, la docteure Heather Morrison, a déclaré mardi qu’elle s’attend à ce que l’île reçoive 30 000 doses d’ici la mi-avril.

Elle dit que les Prince-Édouardiens de plus de 75 ans pourront prendre des rendez-vous pour la vaccination à partir de jeudi.

La docteure Morrison a ajouté que les 2000 doses du vaccin d’AstraZeneca livrées mardi seront réservées aux personnes âgées de 18 à 29 ans qui travaillent dans le secteur de l’alimentation et des boissons. Ces personnes peuvent commencer à prendre des rendez-vous cette semaine.

Les responsables de la santé n’ont signalé aucun nouveau cas de COVID-19 mardi. Il y a 28 infections actives dans la province.

La baisse se poursuit à Terre-Neuve-et-Labrador

De son côté, Terre-Neuve-et-Labrador a signalé un nouveau cas. La province compte 80 cas actifs, contre 203 mardi dernier.

La province se remet toujours d’une éclosion qui a balayé la région métropolitaine de Saint-Jean le mois dernier, et des mesures de confinement demeurent en place dans toute la péninsule d’Avalon, qui comprend la capitale.

Au plus fort de l’épidémie, 434 cas actifs ont été signalés dans la province, dont 100 en une seule journée, le 11 février.

Laisser un commentaire