N-É: une chiropraticienne controversée admet avoir été «incompétente»

HALIFAX — Une chiropraticienne de Halifax qui fait l’objet d’une enquête pour avoir remis en question la vaccination a admis avoir été professionnellement incompétente et a renoncé à son permis de pratique.

Selon une entente à l’amiable rendue publique récemment par le Collège des chiropraticiens de la Nouvelle-Écosse, Dena Churchill a abandonné son permis de pratique en chiropratique le 22 janvier. Le document indique que Mme Churchill a admis avoir été «professionnellement incompétente (…) en raison d’une incapacité mentale».

Elle ne pourra demander de nouveau permis jusqu’à ce qu’un médecin cautionné par le collège atteste qu’elle est compétente et apte à pratiquer. Mme Churchill a aussi dû payer une pénalité de 6000 $ au collège.

Dena Churchill avait subi un «examen d’aptitude à pratiquer» en octobre 2018. Ce processus avait amené le comité d’enquête du collège à suspendre son permis.

Selon le collège, les allégations provenaient de propos écrits en ligne entre mai et septembre 2018, qui étaient considérés comme hors de son champ de pratique. Le contenu de ses messages représentait «des activités marketing qui n’étaient pas professionnelles, véridiques, vérifiables (ou) claires».

Mme Churchill se décrivait comme une «innovatrice dans la santé et le bien-être des femmes»; elle écrivait sur un blogue nommé «Dr. Sexy Mom».

Le site n’a pas été mis à jour depuis le mois de juin, mais il y avait plusieurs messages sur une page Facebook, dont un datant du mois de mars dans lequel elle parlait des vaccins.

L’an dernier, elle a partagé des vidéos en ligne, dont une qui soutenait que les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies aux États-Unis avaient un parti pris financier face aux vaccins. Elle avait également souligné qu’elle ne représentait pas les chiropraticiens.

Les plus populaires