N.É.: une nouvelle loi protège les propriétaires de chiens d’assistance

HALIFAX – Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a adopté une nouvelle loi établissant des règles pour l’identification et la certification des chiens d’assistance.

La nouvelle loi fera en sorte que les propriétaires d’un chien d’assistance certifié ne se verront pas refuser l’accès à des endroits publics comme les épiceries ou les autobus. On ne pourra pas non plus refuser de leur louer un logement.

Le gouvernement nommera un registraire pour superviser l’application, la certification et l’identification de normes qui permettront aux entreprises de déterminer quels propriétaires de chiens d’assistance sont protégés par la nouvelle loi.

La loi inclut des pénalités pour ceux qui refuseraient un accès aux propriétaires de chiens certifiés et ceux qui se présenteraient faussement comme des propriétaires de chiens d’assistance.

Les chiens d’assistance sont utilisés par de plus en plus de personnes atteintes d’autisme, d’épilepsie ou du trouble de stress post-traumatique et celles qui ont des problèmes de mobilité.

Le gouvernement avait tenu des consultations publiques sur la nécessité de créer une nouvelle loi à l’été 2015.