Nancy Pelosi veut un nouveau programme d’aide de 1 900 milliards avant l’élection

Le projet de loi prévoit notamment un nouveau montant de 1200 $ qui sera distribué à une majorité des Américains, la bonification des prestations d’assurance-emploi ou encore des ressources additionnelles pour améliorer les tests.

La présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi, n’abandonne pas son objectif de faire adopter de nouveaux programmes d’aide pour les Américains durant la pandémie avant les élections du 3 novembre.

Le projet de loi en question prévoit un nouveau montant de 1200 $ qui sera distribué à une forte majorité des Américains, la bonification des prestations d’assurance-emploi, des ressources additionnelles pour améliorer les tests, des montants alloués à la recherche d’un vaccin, de l’argent supplémentaire pour les écoles et des prêts pour les États et les juridictions locales, une priorité pour les démocrates.

Mme Pelosi a dit avoir envoyé une lettre à l’administration vendredi pour exprimer ses craintes. Elle devrait recevoir une réponse lundi.

La présidente de la Chambre a expliqué vouloir un projet de loi qui sera en accord avec les principes scientifiques qui dictent la manière dont il faut agir pour contrer le nouveau coronavirus.

«Si nous ne le faisons pas, si nous ne faisons que donner de l’argent au président pour qu’il le dépense comme il veut, cela ne va pas nous aider à éliminer le virus», a-t-elle dit en entrevue sur la chaîne CNN.

Plus tôt dimanche, le chef de cabinet de la Maison-Blanche, Mark Meadows, a assuré que l’administration avait fait plusieurs offres, mais que Mme Pelosi «n’arrêtait pas de changer ses exigences».

M. Meadows a estimé à 1,9 mille milliards $ US le coût de la proposition actuelle. Il a ajouté que le chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, s’est engagé à faire adopter le projet de loi au Sénat si les négociations avec Mme Pelosi aboutissaient.

Laisser un commentaire