Navires de combat: Ottawa économisera en achetant un modèle existant, dit Foote

HALIFAX – Le gouvernement fédéral économisera du temps et de l’énergie dans la construction de sa prochaine génération de navires de guerre en acquérant et modifiant un modèle déjà existant, a indiqué, lundi, la ministre des Services publics et de l’Approvisionnement.

Judy Foote a affirmé en conférence de presse qu’un appel d’offres pour un concept déjà existant permettrait de devancer la conclusion du processus d’environ deux ans.

En faisant son annonce au chantier maritime de Halifax, la ministre a indiqué que le travail sur les navires de patrouille se poursuivrait jusqu’au «début des années 2020», avant que ne commencent des travaux sur les prochains navires de guerre.

Les projections initiales établissaient le coût de construction de 15 nouveaux navires de guerre à 26 milliards $, mais des documents internes et des reportages publiés l’automne dernier laissaient croire à une facture pouvant atteindre 40 milliards $.

Le mois dernier, Mme Foote avait affirmé que le gouvernement cesserait de faire publiquement des projections de coûts afin de permettre une marge de manoeuvre alors que le projet est en phase d’élaboration.

La ministre a adopté la même approche, mardi, disant qu’il serait «irresponsable» d’entraver le processus d’appel d’offres de la part de 12 entreprises préqualifiées. Elle a assuré que les coûts seraient rendus publics après la conclusion de l’appel d’offres.