NB: accusations portées après un incendie dans un immeuble de la GRC

MONCTON, N.-B. — Des accusations criminelles ont été portées contre un homme de Moncton qui est soupçonné d’avoir mis le feu dans un immeuble occupé par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à Moncton.

La GRC précise que l’incendie est survenu au Détachement du Service régional de Codiac dans la nuit de samedi dernier.

Vers 2 h 50, des membres de la GRC ont vu un homme quitter le vestibule du détachement après y avoir mis le feu. Un policier a rapidement éteint l’incendie et personne n’a été blessé.

Moins de quatre heures plus tard, la GRC a été informée qu’un homme avait proféré des menaces à l’extérieur d’une résidence de la rue John. La description du suspect correspondait à celle de l’homme ayant mis le feu au vestibule du détachement de la GRC.

La police s’est rendue sur les lieux et a arrêté l’homme de 46 ans, Joseph Jude Gallant, qui a été accusé d’omission de se présenter en cour. Il a ensuite comparu devant un juge par téléphone et a été mis en garde à vue.

Lundi, il a comparu en cour provinciale pour faire face à des accusations d’incendie criminel, de profération de menaces, de voies de fait contre un policier et de résistance à son arrestation. Il a aussi été accusé de profération de menaces et de méfait en lien avec une autre affaire.

M. Gallant devra subir une évaluation psychologique de 30 jours et comparaîtra de nouveau en cour provinciale à Moncton le 3 février prochain.