NB: éclosion provinciale de gonorrhée selon la médecin-hygiéniste en chef

FREDERICTON — Une éclosion provinciale de gonorrhée est déclarée au Nouveau-Brunswick par la médecin-hygiéniste en chef de la province, la Dre Jennifer Russell.

Au total, 96 cas de gonorrhée ont été signalés aux bureaux régionaux de la Santé publique en 2018. La moyenne annuelle au cours des cinq dernières années s’élevait à 54 cas.

Au cours du premier trimestre de cette année, 20 cas ont été signalés alors que la moyenne au cours des cinq dernières années pour la même période s’élevait à 12 cas.

La Dre Russell encourage les personnes qui ont des relations sexuelles non protégées à se faire tester. Elle rappelle qu’il n’est pas rare que des personnes ayant subi une infection transmissible sexuellement en aient contracté plus d’une en même temps.

La médecin-hygiéniste en chef ajoute que les personnes ayant plusieurs partenaires sexuels peuvent être exposées à la gonorrhée sans le savoir. Les infections transmissibles sexuellement sont causées par des bactéries, des virus ou des parasites transmis d’une personne à l’autre lors de relations sexuelles non protégées.

Si elles ne sont pas traitées, ces infections peuvent avoir des effets à long terme sur la santé et la fécondité des gens.

Les plus populaires