NÉ: arnaques téléphoniques concernant les numéros d’assurance sociale

DARTMOUTH, N.-É. — La population de la Nouvelle-Écosse est invitée à se méfier d’arnaques téléphoniques récemment signalées qui impliquent la divulgation du numéro d’assurance sociale (NAS) des victimes et qui les exposent à un vol d’identité.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) explique qu’un fraudeur, qui semble téléphoner à partir d’un numéro 1-800, d’un numéro local ou même du numéro sans frais de la GRC, informe la victime qu’il y a un problème avec son numéro d’assurance sociale.

Le fraudeur dit ensuite à la victime qu’elle sera arrêtée si elle ne lui fournit pas son numéro d’assurance sociale.

Le fraudeur prétend être un représentant d’un organisme fédéral précis et demande à sa victime son nom, sa date de naissance et son numéro d’assurance sociale.

La GRC déclare que si quelqu’un appelle pour exiger un numéro d’assurance sociale ou des renseignements personnels ou financiers, il importe de lui demander son nom et son numéro de téléphone, de raccrocher et de rappeler l’organisme en question pour vérifier s’il était véritablement à la source de l’appel.

Les personnes qui croient avoir été victimes de fraude peuvent communiquer avec leur service de police et avec le Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501.

 

Laisser un commentaire
Les plus populaires