Un avion-cargo dérape à l’Aéroport international Stanfield de Halifax

HALIFAX — Un avion-cargo a dérapé de la piste lors de son atterrissage à l’Aéroport international Stanfield, à Halifax, mercredi matin, blessant les quatre membres d’équipage à bord.

Une porte-parole de l’aéroport, Theresa Rath Spicer, signale que les blessés ont tous été transportés à l’hôpital, semble-t-il pour des blessures mineures.

La sortie de piste s’est produite vers 5 h 15, heure de l’Atlantique. On ignore encore la cause du dérapage de l’appareil 747 du transporteur SkyLease Cargo, qui arrivait de Chicago. Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) mènera son enquête.

L’avion gisait sur le ventre dans une légère pente, loin de la piste et à environ 50 mètres d’une clôture délimitant le terrain de l’aéroport. Le train d’atterrissage n’était pas visible et deux des moteurs étaient toujours fixés mais gravement endommagés, tandis que les deux autres n’étaient pas visibles.

Le nez de l’avion semblait pratiquement intact, mais le ventre de la carlingue était fissuré et semblait gravement endommagé. De plus, le fuselage semblait plié à peu près au milieu de l’appareil, là où le revêtement extérieur est endommagé. Des débris jonchaient le trajet emprunté par l’avion.

L’aéroport Stanfield a aussitôt activé son centre d’opérations d’urgence et fermé temporairement ses deux pistes, mais la piste principale a été rouverte à 8 h, a indiqué Mme Rath Spicer. Des vols ont été déroutés et retardés, et on signalait encore mercredi midi de nombreux retards et annulations de vols en raison de l’accident.

Le service des incendies de Halifax a confirmé qu’il n’y avait pas eu d’incendie à la suite de l’accident.

Il a été impossible de joindre un porte-parole du transporteur SkyLease.

En août, l’aéroport Stanfield avait annoncé que SkyLease Cargo exploiterait deux vols par semaine pour First Catch, une entreprise chinoise de transport de fruits de mer. Les Boeing 747-400 de SkyLease peuvent expédier en Chine jusqu’à 120 tonnes de fruits de mer de la Nouvelle-Écosse. Un communiqué de presse indiquait alors que SkyLease effectuerait deux vols par semaine.

Ces nouveaux vols sont également proposés en partenariat avec Gateway, une entreprise appartenant à des intérêts locaux, et installée à l’aéroport, qui assure des services de logistique aéroportuaire et de manoeuvre au sol à Stanfield.