Négos dans le secteur public: la FSQ-CSQ annonce le rejet de l’offre du gouvernement

MONTRÉAL — Le ton monte dans certains secteurs de la santé alors que le personnel est à bout de souffle dans une lutte qui n’en finit plus face à la pandémie de COVID-19 depuis bientôt un an.

La Fédération de la Santé du Québec (FSQ-CSQ), affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), a convoqué les médias à une conférence de presse dimanche pour faire le point sur les négociations en vue du renouvellement de la convention collective des 5000 infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes qu’elle représente.

La FSQ-CSQ y annonce le rejet «de l’offre globale de règlement soumise par les représentants du gouvernement».

«Les négociations entrent dans une étape cruciale», selon la présidente de la FSQ, Claire Montour, et la présidente de la CSQ, Sonia Ethier.

Les conventions collectives dans les secteurs public et parapublic, qui couvrent un demi-million d’employés de l’État, sont échues depuis mars 2020.

Plus tôt cette semaine, c’est dans le domaine de l’éducation que des syndiqués ont commencé à faire entendre leur mécontentement.

Encore là, c’est la CSQ qui annonçait des votes de grève appuyés par 73% des enseignants qu’elle représente.

Laisser un commentaire