New York: le candidat républicain au poste de gouverneur est attaqué

NEW YORK — Un homme a été arrêté et accusé de tentative de voies de fait après avoir attaqué, jeudi, le représentant républicain Lee Zeldin, qui brigue la poste de gouverneur de l’État de New York.

«Je vais bien, a dit M. Zeldin après l’agression. Heureusement, j’ai été capable d’immobiliser son poignet pendant quelques instants, en attendant que d’autres l’empoignent.»

Un porte-parole du bureau du shérif du comté de Monroe a identifié le suspect comme étant David Jakubonis, un homme de 43 ans. 

L’incident s’est produit au moment où M. Zeldin, qui tentera de détrôner la gouverneure sortante Kathy Hochul en novembre, s’adressait à d’anciens combattants dans la ville de Perinton, près de Rochester.

Des images de l’incident montrent M. Jakubonis qui monte sur la scène pendant que le politicien prononce son discours. Le suspect s’approche de M. Zeldin et lui disant, «Tu es fini», avant de l’attraper par ses vêtements et d’essayer de le frapper au cou avec un objet pointu ayant la forme de la tête d’un chat. 

Des photos de l’objet portent à croire qu’il pourrait s’agir d’un porte-clés qu’on peut enfiler sur les jointures pour se défendre. 

Le président du Parti républicain dans l’État de New York, Nick Langworthy, a dit que M. Zeldin n’a subi qu’une égratignure.

Un porte-parole de M. Zeldin a indiqué vendredi que le candidat entend continuer ses apparitions publiques.

Mme Hochul a condamné l’attaque par voie de communiqué, et elle s’est dite soulagée que M. Zeldin n’ait pas été blessé et que le suspect ait été arrêté.

M. Zeldin est un ancien lieutenant des forces de réserve de l’armée américaine. Il a été déployé en Irak en 2009 comme technicien de laboratoire et représente le district de Long Island au Congrès depuis 2015. Il est un proche allié de l’ancien président Donald Trump et compte parmi les représentants républicains qui se sont opposés à la certification du résultat de l’élection de 2020.

Sa campagne porte principalement sur la lutte à la criminalité, mais Mme Hochul lui livre une lutte ardue. Il devra convaincre des électeurs indépendants, qui sont plus nombreux que les républicains dans l’État, et démocrates de se rallier à lui s’il veut espérer l’emporter.

Les démocrates devraient se concentrer sur la défense farouche de M. Trump par M. Zeldin.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.