New York: «Nous parcourons le monde à la recherche de fournitures médicales»

NEW YORK — Le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, a déclaré qu’il cherchait partout dans le monde pour trouver des fournitures médicales.

Alors que le nombre de cas confirmés dans tout l’État dépassait les 12 000 samedi, le chef du département de la chirurgie de l’Université de Columbia a sonné l’alarme craignant qu’un torrent de patients submerge bientôt les salles d’urgence.

Andrew Cuomo a déclaré que l’objectif est de faire passer rapidement la capacité hospitalière de l’État d’environ 50 000 lits à 75 000 lits. À ce jour, environ 1 600 personnes ont été hospitalisées.

L’Agence fédérale de gestion des urgences a déclaré une catastrophe majeure dans l’État, libérant l’accès à des milliards de dollars en fonds de secours.

Samedi soir, on recensait 76 personnes ayant succombé à la maladie dans l’État de New York, selon le suivi de la situation qu’a fait l’Université Johns Hopkins. Au moins 60 de ces décès ont été recensés dans la ville de New York.

Les responsables ont identifié 2 millions de masques qui peuvent être envoyés dans les endroits à risque et les entreprises se donnent corps et âme pour fabriquer des masques, a déclaré Andrew Cuomo. Un million de masques ont été envoyés samedi aux hôpitaux de la ville de New York et 500 000 à Long Island.

En raison de la diminution des fournitures, les hôpitaux ont rationné les fournitures et demandé au personnel de réutiliser les masques jusqu’à ce qu’ils soient souillés. Le chirurgien en chef de l’Université de Columbia, le Dr Craig Smith, a déclaré que les hôpitaux du système presbytérien de New York brûlent environ 40 000 masques par jour, soit environ 10 fois la quantité normale.

L’État rassemble également des ventilateurs qui sont indispensables. New York a acheté 6 000 ventilateurs qui seront déployés dans les zones les plus critiques et cherche à voir si plusieurs patients peuvent être soignés par un seul ventilateur, a déclaré Andrew Cuomo.

«Nous parcourons littéralement le monde à la recherche de fournitures médicales», a-t-il soutenu.

L’État commencera également immédiatement à mener des essais sur un traitement expérimental à la COVID-19 avec l’hydroxychloroquine et le Zithromax, a déclaré Cuomo.

L’hydroxychloroquine, utilisé contre le paludisme, et un médicament populaire qui sert d’anti-inflammatoire pour traiter l’arthrite et le lupus. Il a été présenté par le président Donald Trump comme une réponse possible pour vaincre l’épidémie, bien que de nombreux experts préviennent que d’autres tests doivent être effectués. Le gouverneur Cuomo a déclaré que la Food and Drug Administration doit fournir 10 000 doses à l’État.

Les plus populaires