New York va commémorer le 11 septembre malgré la pandémie de COVID-19

NEW YORK — L’illumination annuelle du fantôme des tours jumelles dans le ciel de New York pour commémorer les victimes des attentats du 11 septembre 2001 aura lieu malgré la pandémie de la COVID-19.

La nouvelle a été confirmée samedi, alors que les autorités de santé publique ont accepté de superviser l’organisation de l’illumination afin de protéger les travailleurs contre le coronavirus.

Le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, a déclaré qu’il était particulièrement important de se souvenir des disparus et de l’héroïsme ayant surgi du 11 septembre au moment où «les New-Yorkais doivent une fois de plus affronter un ennemi commun».

Il s’agit d’un revirement de situation puisque la direction du Musée national du 11 septembre 2001 avait déjà annoncé l’annulation de l’illumination en justifiant sa décision par des craintes d’éclosion de COVID-19 parmi les équipes techniques travaillant à l’installation.

La présidente du musée, Alice Greenwald, a tenu à remercier l’ex-maire Michael Bloomberg, le gouverneur Andrew Cuomo et la Corporation de développement du Lower Manhattan pour leur aide à défrayer les coûts supplémentaires nécessaires pour assurer la sécurité sanitaire de la commémoration.

«Cette année, ce message d’espoir, d’endurance et de résilience est plus important que jamais», a souligné Mme Greenwald par voie de communiqué.

Laisser un commentaire