Notre-Dame: un enfant est à risque pour une intoxication au plomb

PARIS — Les autorités sanitaires de Paris ont déclaré qu’un enfant avait besoin d’une surveillance médicale, car des tests effectués après l’incendie de la cathédrale Notre-Dame ont montré qu’il était à risque pour une intoxication au plomb.

L’agence régionale de santé a déclaré que l’enfant parisien, qui a été testé la semaine dernière, n’aura pas encore besoin de traitement. Des contrôles sont en cours pour déterminer si le plomb provient de l’incendie d’avril ou d’une autre source.

L’école de l’enfant, près de la cathédrale, a été fermée en juillet en raison des niveaux élevés de plomb détectés sur son terrain.

À Paris, 162 enfants ont été soumis à des tests pour mesurer leur taux de plomb après que des centaines de tonnes de plomb qui se trouvaient dans la flèche de Notre-Dame et le toit eurent fondu.

Les autorités ont recommandé des analyses de sang pour les enfants de moins de 7 ans et les femmes enceintes vivant près de Notre-Dame.

Les plus populaires