Nouveau programme fédéral pour aider des travailleurs à changer de carrière

TORONTO — Le ministre fédéral de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, François-Philippe Champagne, a annoncé vendredi un nouveau programme de perfectionnement de la main-d’œuvre de 250 millions $ ciblant les secteurs à forte croissance.

Le programme, dont le financement avait été annoncé dans le budget des libéraux en 2021, prévoit aider 15 000 travailleurs en milieu de carrière à faire la transition vers de nouveaux postes dans des secteurs tels que les technologies propres, la cybersécurité et les biotechnologies, a indiqué le ministre.

«Je fais partie de ceux qui croient que nous avons tout ce dont la nouvelle économie a besoin et tout ce qu’elle veut. Et ça commence par les gens», a déclaré M. Champagne, qui était l’invité vendredi midi du Canadian Club de Toronto.

L’Initiative de perfectionnement des compétences pour l’industrie sera mise en œuvre par l’intermédiaire de l’organisme à but non lucratif «Palette Skills», qui a été choisi après un appel à candidatures qui s’est clôturé l’année dernière, a précisé le ministre.

La PDG de Palette Skills, Rhonda Barnet, a déclaré que des organisations à travers tout le pays, telles que des organismes de formation et des établissements postsecondaires, pourront proposer des programmes et demander un financement fédéral. Les programmes de formation ciblés dureront entre quatre et seize semaines, a-t-elle déclaré.

Afin d’offrir des programmes de perfectionnement, l’initiative fédérale mettra en relation l’industrie, les employeurs, les établissements d’enseignement postsecondaire et les fournisseurs de formation privés, a indiqué le ministre Champagne.

Le financement fédéral soutiendra le développement et la mise en œuvre de programmes de perfectionnement à cycle court, basés sur les besoins de l’industrie, a-t-il déclaré.

Le ministre a expliqué que des «changements tectoniques» se produisent actuellement avec le passage à une économie verte et à un monde plus numérique. «Le Canada a ce dont l’économie du 21e siècle a besoin», a-t-il déclaré.

M. Champagne a soutenu vendredi que le plus grand atout du Canada demeure le talent et que c’est ce qui permet au pays d’attirer d’importants investissements dans des secteurs clés.

Il a indiqué que le Canada avait connu des investissements sans précédent dans les technologies émergentes parce qu’il dispose des éléments fondamentaux pour les soutenir, citant comme exemple une usine d’hydrogène en cours de construction en Alberta par Air Products Canada. «Je suis très heureux de dire que le Canada est toujours un grand pôle d’attraction pour les talents», a-t-il déclaré.

M. Champagne a aussi souligné que la sécurité alimentaire, la sécurité énergétique et la résilience de la chaîne d’approvisionnement sont au cœur des préoccupations des dirigeants du monde entier, et il croit que le Canada peut jouer un rôle important dans ces trois secteurs.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.