Nouvelle méthode de détection du coronavirus

MONTRÉAL — Des chercheurs américains auraient mis au point une méthode de détection du coronavirus qui n’utilise pas les réactifs dont on rapporte parfois une pénurie.

Cette technique «à sec» a été développée par des scientifiques de l’Université de Washington à Seattle.

Lors de tests, leur méthode a détecté la présence du virus dans neuf des onze échantillons provenant de patients qu’on savait porteurs du SRAS-CoV-2. Les méthodes traditionnelles ont détecté le virus dans seulement huit échantillons.

Les chercheurs croient que cette percée pourrait permettre une intensification des efforts de dépistage, notamment en permettant à la population de récolter elle-même les échantillons à analyser.

Cette découverte a été annoncée par le site bioRxiv et n’a pas encore été évaluée par les pairs.

Les plus populaires