Nouvelle pompe à lave-glace à Québec; il y en a désormais près de 20 au Québec

QUÉBEC — Une première station de liquide lave-glace pour véhicules est implantée à Québec dans une nouveau poste d’essence situé sur le boulevard Hamel dans un secteur achalandé de l’ouest de la ville.

Cette offre de service a été lancée il y a quelques années au Québec par la compagnie Station lave-glace, basée à Saint-Bruno-de-Montarville, en Montérégie. 

Comme avec une pompe à essence, les automobilistes peuvent faire le plein de lave-glace en utilisant un bidon qu’ils ont déjà plutôt que de devoir en acheter un autre. Les stations permettent le paiement au millilitre directement à la pompe.

Près 5,5 millions de véhicules seraient actuellement en circulation au Québec; en moyenne, chacun d’eux utiliserait annuellement quatre bidons de liquide lave-glace, pour un total de 22 millions de bidons destinés au rebut.

Il y a quelques semaines, une résidante convaincue de Cowansville en Montérégie, Alexandra Lamontagne, a lancé une pétition électronique demandant aux bannières de postes d’essence d’installer des stations de remplissage de liquide lave-glace.

Selon le site www.stationlaveglace.ca, le concept est une première en Amérique du Nord­. Le propriétaire de la compagnie, Pierre Néron, signale qu’il a eu l’idée d’établir des stations lave-glace après en avoir vu en Europe il y a quelques années.

Une vingtaine d’autres stations sont en service au Québec, dont plusieurs le long de la vallée du Saint-Laurent incluant celle du centre-ville de Montréal. Il y en a aussi quatre dans les Laurentides et deux dans la région de Lanaudière, une en Beauce et une autre à Val-d’Or, en Abitibi-Témiscamingue. Bientôt, cinq autres seront implantées au Saguenay/Lac-Saint-Jean, selon le site web.