NPD: Cheri DiNovo deviendra la première candidate pour succéder à Thomas Mulcair

TORONTO – Une députée de longue date de l’Assemblée législative de l’Ontario deviendra la première candidate officielle pour la direction du Nouveau Parti démocratique (NPD) fédéral.

Cheri DiNovo a affirmé à La Presse Canadienne, lundi soir, qu’elle présenterait sa candidature pour remplacer Thomas Mulcair à titre de chef du NPD lors d’une annonce dans sa circonscription de Parkdale — High Park, mardi matin.

Mme DiNovo n’a pas voulu entrer dans les détails lors de l’entrevue téléphonique, disant souhaiter en faire une annonce plus détaillée en personne à l’Église unie Roncesvalles. On ignore si elle a l’intention également de démissionner comme députée dans l’assemblée législative provinciale.

Mme DiNovo est reconnue pour sa défense d’enjeux de justice sociale, ayant fait campagne avec succès pour amender le Code des droits de la personne de l’Ontario afin d’y inclure l’expression de l’identité sexuelle et présenté un projet de loi pour accorder aux couples de même sexe les mêmes droits parentaux que les couples hétérosexuels.

Elle avait aussi convaincu le gouvernement libéral d’amender la Loi sur la sécurité professionnelle et l’assurance contre les accidents du travail pour reconnaître les troubles de stress post-traumatique comme étant reliés au travail dans les cas de la police, des pompiers et des ambulanciers. La députée avait présenté quatre projets de loi d’initiative parlementaire sur la question en sept ans.

Mme DiNovo, ministre du culte de l’Église unie du Canada, avait été élue une première fois en 2006 à l’occasion d’une partielle.

Le vote pour choisir le prochain chef du NPD doit se tenir à l’automne 2017.