Nuit mouvementée à Sherbrooke: trois personnes sont arrêtées

SHERBROOKE, Qc — À Sherbrooke, trois individus ont été arrêtés après une soirée mouvementée dans une affaire qui serait vraisemblablement reliée au trafic de stupéfiants.  

Vers 19 h 15, dimanche, le Service de police de Sherbrooke (SPS) se rend à l’hôtel Albert sur la rue King après que des coups de feu ont été entendus. 

Sur place, les policiers trouvent un homme de 54 ans qui a été «aspergé de poivre de cayenne au visage par deux individus», selon le récit du porte-parole de la police, Martin Carrier. 

Selon les témoignages recueillis par les policiers, les deux suspects «ont ouvert le feu avec une carabine dans les corridors de l’immeuble». 

Un large périmètre de sécurité a été établi et une vingtaine de personnes ont été évacuées alors que les policiers se sont mis à la recherche des suspects. 

Les policiers n’ont pas retrouvé les deux individus sur les lieux, mais vers 1 h 45, un citoyen a appelé la police après avoir entendu un cri dans une résidence de la rue Dorval. 

Arrivé sur les lieux, le SPS découvre «une carabine et du poivre de cayenne», a expliqué Martin Carrier. 

Les trois individus qui étaient dans la résidence ont été arrêtés. 

Il s’agit d’un homme de 43 ans, d’un homme de 22 ans, et d’une femme de 18 ans. 

Les policiers croient que les personnes arrêtées ont un lien avec l’altercation qui a eu lieu à l’hôtel quelques heures plus tôt, et qu’ils seraient reliés «au monde des stupéfiants». 

Une enquête est en cours.

Laisser un commentaire