«Odieux» de comparer Legault à Trump, selon Jean-François Lisée

TERREBONNE, Qc — Le chef du Parti québécois (PQ) Jean-François Lisée juge «odieux» de comparer le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, au président américain Donald Trump comme l’a fait une candidate libérale, dimanche.

Lors d’un événement de campagne, lundi, M. Lisée a commenté les propos de la candidate libérale dans Saint-Laurent, Marwah Rizqy, qui selon les médias de Québecor, a déclaré que les positions de M. Legault face au féminisme «lui rappelaient tristement les politiques de Donald Trump». Mme Rizqy a aussi accusé le chef caquiste de faire du «féminisme de façade».

«Donald Trump, c’est quelqu’un qui est en ce moment accusé d’agression sexuelle par 19 femmes aux États-Unis. Et Donald Trump, c’est quelqu’un qu’on sait absolument, parce qu’on a entendu les enregistrements, qu’il tient des propos misogynes», a soutenu le chef péquiste.

«Alors, comparer un politicien québécois, quel qu’il soit, à Donald Trump, c’est odieux.»

M. Lisée a demandé au chef libéral Philippe Couillard de «désavouer» sa candidate vedette.

Le principal intéressé a toutefois refusé de le faire.

«Tout ce que je peux vous dire, c’est que dans ma formation politique, dans mon caucus, les femmes sont libres de s’exprimer comme elles le veulent, de toutes les façons qu’elles le veulent», a martelé M. Couillard.

Interrogé sur les propos de Mme Rizqy, M. Legault a affirmé qu’il ne voulait pas se «laisser distraire».

«La seule affaire qui me surprend, c’est que Philippe Couillard laisse faire des sorties comme ça. C’est la seule chose qui me surprend», a-t-il indiqué.

Marwah Rizqy semble persister et signer. Elle a écrit sur Twitter lundi matin que «le féminisme de façade» de François Legault continuait de se manifester.

Les plus populaires