«On est chanceux de vivre dans un endroit comme le Québec», rappelle François Legault

MONTRÉAL — Le premier ministre François Legault a tenu à rappeler «qu’on est chanceux de vivre dans un endroit comme le Québec» dans ses vœux du Nouvel An, dimanche.

Dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux, M. Legault s’est adressé aux Québécois pour leur transmettre ses souhaits en vue de l’année 2023.

«J’aimerais aussi qu’on réalise qu’on est chanceux de vivre dans un endroit comme le Québec: un territoire magnifique, un endroit sécuritaire, un peuple qui est solidaire et qui s’entraide quand c’est difficile. C’est ça le Québec et on doit tous être fiers de ça», a affirmé le premier ministre.

S’il a pris le temps de souhaiter à tout le monde la santé en 2023 — «faire du sport, avoir de bonnes habitudes de vie, on le sait, c’est important», a-t-il dit —, le premier ministre qui a un faible pour l’économie est rapidement revenu à la charge au moment de s’adresser particulièrement aux jeunes.

«Pour les plus jeunes, je vous souhaite du succès dans vos études. Je le sais que ça fait cliché, mais on a besoin de vous autres, les jeunes, dans plein de secteurs d’avenir et on est là pour vous aider à réussir», a soutenu M. Legault, assis devant un sapin de Noël.

«Plus largement, je vous souhaite du succès dans ce que vous allez entreprendre dans la prochaine année, que ce soit un projet, une passion ou un nouvel emploi», a-t-il ajouté.

Dans son message de Noël, la semaine dernière, M. Legault avait plutôt mis l’accent sur la situation économique qui est difficile pour de nombreux Québécois. «On vous lâchera pas, on va être là pour vous aider», avait-il promis aux gens qui ressentent les effets de l’inflation et de la hausse du coût de la vie.

Trudeau tire un bilan positif

Dans ses propres vœux de fin d’année, le premier ministre Justin Trudeau, au fédéral, a tiré un bilan positif de l’année qui s’est terminée samedi.

Par écrit, il a rappelé que «nous avons recommencé à faire ce que nous aimons, comme nous réunir avec nos amis et notre famille».

«De plus, nous avons connu l’une des relances économiques les plus fortes du G7, et le nombre d’emplois créés a surpassé le nombre d’emplois perdus en raison de la pandémie. Au cours de l’été, nous avons recommencé à accueillir des visiteurs de partout dans le monde, qui sont venus admirer la beauté naturelle du Canada dont nous sommes tous si fiers», s’est-il vanté.

Mais puisque tout n’a pas été rose en 2022, M. Trudeau a souligné la solidarité des Canadiens.

«Nous avons uni nos efforts pour venir en aide aux Canadiens de l’Atlantique à la suite de l’ouragan Fiona. Nous avons également soutenu la population ukrainienne, qui défend courageusement son pays, et nous continuerons de le faire», a-t-il écrit.

«Et lorsque l’inflation mondiale a fait grimper le coût de la vie, nous avons apporté un soutien indispensable à ceux qui en avaient le plus besoin, afin qu’ils puissent faire leur épicerie, payer leur loyer, emmener leurs enfants à la garderie et veiller à ce que leurs enfants disposent de l’assurance dentaire dont ils ont besoin.»

En vue de 2023, M. Trudeau mise sur trois aspects: les véhicules électriques, le contrôle des armes à feu et le coût de la vie.

«Nous continuerons d’attirer des investissements sans précédent dans notre chaîne d’approvisionnement des véhicules électriques — de l’étape de l’extraction des minéraux critiques à celle de la fabrication des véhicules — qui permettent déjà de garantir des dizaines de milliers d’emplois partout au pays. Nous poursuivrons notre travail pour rendre nos communautés plus sûres en renforçant le contrôle des armes à feu. Et nous continuerons de soutenir les gens en rendant la vie plus abordable», a indiqué le premier ministre.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.