«On ne parle pas comme ça aux États-Unis», dit Donald Trump aux Danois

WASHINGTON — Le président Donald Trump a affirmé mercredi avoir annulé son séjour au Danemark parce que la première ministre avait fait une déclaration «désagréable» en qualifiant d’absurde son idée d’acheter le Groenland.

«On ne parle pas comme ça aux États-Unis, du moins sous mon administration», a lancé M. Trump devant les journalistes. «Je pense que ce n’était pas une belle déclaration, la façon dont elle m’a rejeté.»

La première ministre danoise Mette Frederiksen a qualifié toute cette affaire de «discussion absurde» et s’est dite «déçue et surprise» que le président américain ait annulé sa visite.

M. Trump a estimé que le commentaire de Mme Frederiksen qualifiant son idée d’absurde était «méchant».

«Je pense que c’était une déclaration inappropriée. Tout ce qu’elle avait à dire, c’était: « Non, nous ne sommes pas intéressés. »»

Cette querelle un peu surréaliste est liée à l’emplacement stratégique du Groenland dans l’Arctique. Le réchauffement climatique rend le Groenland plus facilement accessible pour l’exploitation de ses potentielles ressources pétrolières et minières.

Donald Trump devait se rendre au Danemark les 2 et 3 septembre dans le cadre d’une tournée européenne. Tôt mercredi, il a annoncé sa décision de reporter sa visite à une date indéfinie, ce qui a stupéfait les Danois et pris de court le palais royal danois, qui avait invité officiellement le président américain.

Les plus populaires