Ontario: certains patients pourront se faire vacciner par leur médecin de famille

TORONTO — Certains Ontariens âgés de 60 à 64 ans pourront se faire vacciner contre la COVID-19 au cabinet de leur médecin dès cette fin de semaine, a annoncé mercredi le gouvernement, qui travaille à élargir ses efforts de vaccination.

L’initiative sera lancée à Toronto, dans la région de Peel, à Hamilton, à Guelph, à Peterborough et à Simcoe-Muskoka, avec des médecins qui administreront le vaccin d’AstraZeneca. La province prévoit étendre le programme à mesure que l’offre de vaccins augmente.

Les médecins disposeront initialement d’une quantité limitée de vaccins avec lesquels travailler, en recevant 29 500 des 194 500 doses du vaccin d’AstraZeneca qui sont arrivées dans la province cette semaine.

Le reste de ces injections ira à 325 pharmacies dans trois régions qui administreront le vaccin à partir de vendredi aux résidents âgés de 60 à 64 ans.

Le premier ministre Doug Ford a déclaré que les expéditions de vaccins vers la province augmentaient maintenant après des mois de livraisons au compte-goutte, ce qui a permis à l’effort de vaccination de s’intensifier.

«Mes amis, la lumière au bout du tunnel devient de plus en plus brillante, a-t-il assuré. S’il vous plaît, soyez patients. Nous allons passer à travers ça.»

Le gouvernement a indiqué que les médecins de famille devraient commencer à contacter les patients admissibles mercredi pour planifier des injections. Ces rendez-vous débuteront samedi.

À Toronto, à Windsor-Essex et à Kingston, les résidents âgés de 60 à 64 ans pourraient également commencer à prendre des rendez-vous directement avec les pharmacies participantes pour des vaccins qui commenceront à être administrés vendredi.

Selon Statistique Canada, il y a plus de 961 000 personnes âgées de 60 à 64 ans en Ontario.

Le système de réservation lancé lundi

Par ailleurs, un système de réservation de rendez-vous à l’échelle de la province, composé d’un portail en ligne et d’une ligne téléphonique, devrait être mis en service lundi.

Le chef du groupe de travail sur la distribution des vaccins de l’Ontario a exhorté les gens à ne pas tenter de prendre plusieurs rendez-vous par les diverses voies disponibles.

Le général à la retraite Rick Hillier s’attend à ce que certaines personnes réussissent à contourner les dispositifs de protection contre la double réservation.

«Prenez un rendez-vous et n’essayez pas de réduire la possibilité pour vos amis, votre famille et d’autres personnes d’obtenir leur vaccin en obstruant (le système)», a-t-il soutenu.

M. Hillier a également averti les gens de ne pas submerger le portail de réservation de la province lors de son lancement.

«Je sais que presque tous les systèmes qui ont été mis en service à travers le pays, à travers le monde, en fait, ont eu des défis, a-t-il indiqué. Sans aucun doute, nous en aurons. (…) Si c’est le cas, nous allons le réparer et le remettre en ligne. Je vous demande à tous de nous donner une chance de le déployer.»

Plus de 1300 cas

L’Ontario a fait état mercredi de 1316 nouveaux cas de COVID-19 et 16 autres décès liés au virus.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a déclaré qu’il y avait 428 nouveaux cas à Toronto, 244 dans la région de Peel et 149 dans la région de York.

La province affirme que 1212 autres cas ont été résolus depuis le rapport de mardi.

Plus de 54 100 tests ont été effectués depuis la dernière mise à jour quotidienne.

L’Ontario rapporte que 35 264 doses d’un vaccin contre la COVID-19 ont été administrées depuis la mise à jour de mardi.

Jusqu’à présent, 978 797 doses de vaccin ont été administrées dans la province.

Il y a eu 312 428 cas confirmés de COVID-19 depuis le début de la pandémie, dont 294 018 ont été résolus; 7099 personnes en sont mortes.

Laisser un commentaire