Ontario: le NPD veut un programme de congés payés pour combattre la variole simienne

TORONTO — Les néo-démocrates de l’Ontario demandent au gouvernement provincial de mettre en place un programme permanent offrant 10 jours de congé de maladie payés, affirmant que cela contribuerait à limiter la propagation de la variole simienne et d’autres maladies infectieuses.

La députée du NPD Kristyn Wong-Tam a noté que la recommandation d’isolement pour les personnes atteintes de la variole simienne peut être de 21 jours ou potentiellement plus.

Elle dit que le gouvernement devrait établir un programme permanent pour permettre aux travailleurs de prendre 10 jours de congé de maladie payés pour les maladies infectieuses et 14 jours de congé de maladie supplémentaires pendant les urgences de santé publique.

L’Ontario a actuellement un programme pandémique offrant aux travailleurs trois jours de congé de maladie payés pour les absences liées à la COVID-19 comme les tests, la vaccination, l’isolement ou les soins aux proches atteints du virus.

Santé publique Ontario signale 288 cas confirmés de variole simienne dans la province au 21 juillet, dont la plupart sont situés à Toronto.

Les responsables de la santé publique affirment que la plupart des cas concernent des hommes qui signalent des contacts intimes avec des hommes, mais rappellent que n’importe qui peut attraper la variole simienne.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.