Ontario: le vaccin devrait être disponible pour le grand public à partir d’avril

TORONTO — Les personnes âgées vulnérables, ceux qui leur prodiguent des soins et les employés du système de santé seront parmi les premiers à recevoir le vaccin contre la COVID-19 en Ontario. 

Le premier ministre Doug Ford a indiqué lundi qu’en plus de ces groupes, les adultes des communautés autochtones, les résidents des maisons de retraite et les personnes atteintes de maladies chroniques qui reçoivent des soins à domicile feront également partie des catégories prioritaires.

Le général à la retraite Rick Hillier, qui dirige le groupe de travail sur la distribution des vaccins en Ontario, a précisé que la province recevrait 2,4 millions de doses au cours des trois premiers mois de 2021. L’Ontario pourrait décider de mettre en place des centres de vaccination, car elle n’est pas encore certaine de la logistique entourant le transport des vaccins.

Selon M. Hillier, le vaccin sera plus largement accessible au public ontarien à partir d’avril, et il faudra entre six et neuf mois pour qu’il soit distribué dans toute la province. Il a expliqué que dans la troisième et dernière phase du plan, le vaccin serait disponible de façon régulière dans des endroits comme les pharmacies.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, avait déjà déclaré que l’Ontario recevrait au début de l’an prochain 1,6 million de doses du nouveau vaccin de Pfizer et 800 000 doses de celui de Moderna. 

L’Ontario signalait lundi 1925 nouveaux cas de COVID-19 et 26 décès liés au virus. Il s’agit d’un autre record pour les nouveaux cas dans cette province, dépassant d’un cas le bilan quotidien de dimanche. 

De ces 1925 nouveaux cas, 601 étaient signalés à Toronto, 512 dans la région de Peel et 167 dans la région de York. On compte maintenant 1412 cas résolus supplémentaires depuis la dernière mise à jour quotidienne; près de 45 300 tests ont été terminés pendant cette période.

La mise à jour quotidienne de lundi porte le bilan ontarien à un total de 129 234 cas de COVID-19, 109 402 cas résolus et 3798 décès.

Changements de couleur 

Des restrictions de santé publique plus strictes sont entrées en vigueur lundi dans trois régions de l’Ontario dans le but de limiter la propagation de la COVID-19.

Les régions de Middlesex-London et Thunder Bay passeront dans la zone «orange» du plan d’intervention en cas de pandémie de la province. Le Bureau de santé publique de Haliburton, Kawartha et Pine Ridge passe de son côté en zone «jaune».

Le passage à l’orange inclut des restrictions sur les visiteurs des foyers de soins de longue durée et le renforcement des tests dans les établissements.

Le passage au jaune inclut la limitation des événements et des rassemblements sociaux à 10 personnes à l’intérieur et 25 à l’extérieur; les événements publics organisés sont quant à eux limités à 50 personnes à l’intérieur et 100 à l’extérieur.

Ces mesures resteront en place pendant au moins 28 jours.

Laisser un commentaire