Ontario: les progressistes-conservateurs congédient une candidate controversée

TORONTO — Le Parti progressiste-conservateur de l’Ontario a décidé de couper les ponts avec une candidate controversée à quelques semaines des élections provinciales.

Dans un communiqué, le chef de la formation politique, Doug Ford, a annoncé que son ancienne rivale dans la course à la direction du parti, Tanya Granic Allen, ne représenterait plus les progressistes-conservateurs dans la circonscription de Mississauga Centre.

M. Ford a affirmé que les opinions de Mme Granic Allen sur certains sujets ou personnes étaient «irresponsables».

Cette décision survient après que le Parti libéral de l’Ontario eu partagé une vidéo plus tôt samedi montrant Tanya Granic Allen tenir des propos que les libéraux ont qualifiés de «haineux et homophobes».

Dans la vidéo, Mme Granic Allen soutient notamment que voir la Croatie «essayer d’imposer la radicalisation sexuelle aux jeunes ou le mariage gai» lui donne envie de «vomir».

Les plus populaires