Opioïdes: la Colombie-Britannique poursuit des firmes pharmaceutiques

VANCOUVER — Le gouvernement de la Colombie-Britannique a intenté une poursuite contre des entreprises pharmaceutiques dans le but de récupérer les coûts associés à la dépendance aux opioïdes.

La poursuite déposée devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique a été annoncée mercredi par le procureur général de la province, David Eby, et la ministre de la Santé mentale et des Dépendances, Judy Darcy.

En juin, le gouvernement fédéral avait révélé que près de 4000 Canadiens avaient succombé à une présumée surdose d’opioïdes au cours de la dernière année.

La Colombie-Britannique demeure la province la plus touchée par la crise des opioïdes avec 1399 décès recensés en 2017, comparativement à 974 l’année précédente.

Le gouvernement britanno-colombien a fait du problème une urgence de santé publique en 2016.

Aucune des allégations faites par la province dans la poursuite n’a encore été prouvée devant un tribunal.

Les plus populaires