Option de cours en ligne pour tous les enfants: la juge refuse la demande des mères

MONTRÉAL — Les mères québécoises qui voulaient que l’option des cours en ligne soit offerte à tous les enfants du primaire et de secondaire, dans le contexte de COVID-19, ont été déboutées.

La juge Chantal Chatelain de la Cour supérieure a refusé leur demande dans une décision rendue lundi.

Le gouvernement a décrété que seuls les enfants qui ont certaines conditions médicales définies ou des parents à risque peuvent être exemptés d’aller à l’école en personne. 

Les mères à l’origine de cette demande en justice ne voulaient pas imposer une façon de faire aux autres, mais elles souhaitaient avoir le choix d’envoyer ou pas leurs enfants  physiquement en classe.

Certaines savaient déjà qu’elles préféraient les garder à la maison pour qu’ils ne soient pas contaminés par le virus — et qu’ils n’infectent pas les membres de leur famille. 

Mais la juge Chatelain leur a dit non.

Si elles ne souhaitent pas envoyer leurs enfants en classe, elles peuvent leur faire l’école à la maison, une possibilité offerte en tout temps par la Loi sur l’instruction publique.

«Elles ne sont soumises à aucune contrainte de la part de l’État, et elles disposent d’une option qui respecte à la fois leurs préoccupations et leurs droits constitutionnels», écrit la magistrate dans sa décision de 48 pages.

Laisser un commentaire